Immobilier

Comment choisir un bon courtier immobilier ?

Le 22 juin 2021 , mis à jour le 9 juillet 2021 — 5 minutes de lecture

Vous souhaitez décrocher le meilleur financement pour votre projet d’achat de logement ? L’un des moyens pour l’obtenir est de faire appel à un courtier immobilier. En fonction de vos besoins, il s’occupera non seulement des recherches, mais aussi des négociations auprès des banques. Il peut aussi être utile si vous souhaitez renégocier votre prêt immobilier ou bien pour comprendre comment se calcule un prêt immobilier. Il s’avère alors très important de bien choisir son courtier immobilier. Découvrez ici 5 points à prendre en compte pour le faire.

La qualification

Il s’agit là d’un critère primordial. Vous devez vérifier si le courtier est bien en droit d’exercer sa profession. Pour cela, il doit répondre aux conditions ci-après.

  • Avoir un diplôme de niveau 1 par l’Intermédiaire en Opérations de Banque et Solutions de Paiement (IOBSP) : obligatoire à tout intermédiaire bancaire dont le courtier immobilier.
  • Êtreimmatriculé auprès de l’Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance (l’ORIAS) : indispensable pour toute activité de courtage.
  • Avoir une attestation de capacité professionnelle : il s’agit d’une carte justifiant d’une formation qualifiante dans le domaine.

Le courtier que vous souhaitez engager doit aussi posséder un numéro matricule qui doit apparaître sur les documents de sa société de courtage (le mandat, le site web…)

La méthode de travail

Certains courtiers sont indépendants et d’autres non. Vous devez veiller à ce que ce dernier traite avec un nombre suffisant de banques. Il vous revient donc d’étudier la façon dont le courtier rend ses services. En réalité, il y en a qui vous conseilleront, vous accompagneront puis vous dirigeront même parfois vers leurs partenaires bancaires.

D’autres courtiers au mieux établiront votre dossier en fonction des informations que vous aurez fournies. Ensuite, ils se chargeront promptement de toutes les démarches et les négociations à votre place, et ceci jusqu’à aboutissement à une offre satisfaisante.

Il y a également des courtiers immobiliers qui proposent les deux options, mais bien évidemment à des tarifs différents. À vous de bien vous entretenir avec le courtier pour savoir si ses services vous sont adaptés.

courtier immobilier

La transparence

Le courtier immobilier ou « chasseur immobilier » doit évidemment être rémunéré pour ses services. D’ailleurs, il se doit d’être transparent aussi bien par rapport à sa rémunération que par rapport à son indépendance.

Après entretien, un mandat doit obligatoirement être signé avant qu’il n’envisage quelques démarches avec vous. Ce mandat l’autorise à vous représenter auprès de ses partenaires et défendre vos intérêts.

Ce document doit comporter entre autres :

  • la liste de ses partenaires bancaires avec leurs différentes coordonnées ;
  • les rapports éventuels qu’il entretient avec ces derniers ;
  • le montant des frais de courtage et même le taux qu’il obtiendrait de la banque en cas de suite favorable.

Il est important de savoir que ce document officiel n’est pas exclusif. De plus, vous n’êtes pas tenu d’accepter l’offre obtenue par votre courtier, dans le cas où vous obtenez une meilleure offre ailleurs.

En réalité, vous avez parfaitement le droit de mandater plusieurs courtiers. Rémunéré en fonction de leur performance, chacun fera son maximum pour vous trouver le meilleur financement.

Dans ce cas, vous devez absolument tous les informer des banques dans lesquelles vous êtes client. Cela va en effet leur éviter de déposer deux fois votre dossier dans le même institut financier.

Le professionnalisme

À première vue, vous devez tenir compte de votre ressenti par rapport au sérieux du « chasseur d’immobilier ». Vous saurez dès lors, s’il est digne de confiance. Vous devez observer s’il est réactif, rassurant et à l’écoute. Il doit s’intéresser à votre profil, votre projet et vos attentes.

Il doit être explicatif, car vous devez comprendre avant tout, sa manière de fonctionner. Ne négligez pas la pertinence de ses réponses à vos questions. Il se doit en effet de maîtriser les contours et les outils technologiques du monde des transactions immobilières.

Autres compétences du courtier en immobilier

Il est bien de votre droit de faire des recherches approfondies sur le profil du courtier que vous souhaitez choisir. Vous pourrez ainsi avoir des avis de ses anciens clients, et même des avis venant de sa société de courtage.

Vu que le courtier est appelé à vous aider, à vous conseiller, à vous convaincre, etc. Il doit aussi être :

  • bien informé ;
  • organisé et disponible ;
  • motivé et convaincant ;
  • loyal et intègre :

Le bon courtier est celui qui vous évite le stress, et vous fait gagner en temps et en argent. Avec les informations ci-dessus, il est clair que vous aurez tous les chances de choisir le courtier en immobilier qu’il vous faut.