Immobilier

Comment renégocier un prêt immobilier ?

Le 8 juillet 2021 , mis à jour le 9 juillet 2021 — 5 minutes de lecture

Voulez-vous renégocier votre prêt immobilier ? La renégociation de votre prêt immobilier vous permettra de réaliser vos projets en cours. Il faut retenir qu’elle est différente d’un rachat de crédit. Pour réussir, vous devez respecter un certain nombre de critères. Vous devez aussi connaître les exigences du marché et être vigilant. Vous devez bien vous renseigner et avoir les astuces nécessaires pour convaincre votre agence.

Qu’est-ce que la renégociation du prêt immobilier ?

La renégociation du prêt immobilier est une demande de crédit que vous introduisez dans votre banque. En effet, après un crédit octroyé par votre agence, le débiteur demande à la structure de revoir à la baisse le taux d’intérêt. L’institution financière n’est pas obligée de donner un avis favorable au client. Toutefois, si elle acceptait, elle délivrera au demandeur une fiche de modification au traité du prêt immobilier.

La renégociation du prêt immobilier est différente du rachat de crédit. Il est question de remboursement de crédit lorsque la banque s’oppose la renégociation du prêt immobilier. L’associé peut contacter un organe financier pour lui demander un rachat de crédit. Il deviendra alors un nouveau partenaire pour cette banque. Il aura un nouveau traité, de nouveaux taux d’intérêt et un nouvel engagement. Cela exige le paiement par anticipation du taux d’intérêt des fonds empruntés auprès de la première structure. À cela s’ajoutent le coût des dossiers et ceux de la souscription au nouvel emprunt.

Renégociation de prêt immobilier : Comment vous y prendre ?

renégocier un pret immobilier

Assurez-vous d’abord de la rentabilité de votre décision de renégociation. Cela exige de vous des enquêtes auprès des agences d’emprunt. Pour le savoir, vous devez faire une comparaison entre votre échéancier actuel et l’ancien. S’il est inférieur à l’ancien, vous pouvez donc tenter l’aventure. Pour cela, vous adresserez une note de recommandation à votre établissement bancaire. Cette note précisera votre souhait de renégocier votre prêt immobilier. La banque étudiera votre dossier pour un avis favorable ou non.

Quels sont les critères à suivre pour renégocier son crédit immobilier ?

Toute personne ayant une situation financière stable peut faire une demande de renégociation de prêt. Ainsi, le demandeur doit apporter à l’octroyer de crédit ses, trois dernières fiches de paie, ses dernières fiches de banque. Ensuite, ses pièces d’identification, les justificatifs de ses placements ou épargnes de même qu’un avis d’imposition et l’annuaire de son actuel prêt.

L’agence de prêt actualise ces données pour justifier si la demande peut être accordée. Lorsque l’administration financière juge recevable la demande, elle établit une fiche de modification de prêt au partenaire. Cette fiche portera les nouvelles clauses liées au contrat de crédit du client.

Vous pouvez faire une renégociation de prêt le nombre de fois que vous le désirez. À chaque fois que vous constatez que les taux d’intérêt sont à la baisse, vous pouvez déposer votre demande. Cependant, les banques ne sont pas toujours favorables aux deuxièmes renégociations de crédit. Dans ce cas, opter pour un rachat de crédit.

Combien coûtera la renégociation d’un prêt immobilier ?

Les frais que vous aurez à dépenser dans cette procédure sont relatifs à ceux de la constitution de votre dossier. Il est difficile de donner une estimation étant donné que les frais ne sont pas identiques dans tous les organismes financiers. Il peut arriver que ce soit une somme promotionnelle ou relative à la somme du crédit. Cette somme peut aussi être élevée dans certaines circonstances. Pour éviter une surenchère, il faut toujours analyser les avantages de la renégociation.

Que devez-vous faire pour bien renégocier votre prêt immobilier ?

Premièrement, vous restez fidèle à votre organe financier du moment pour éviter les risques de paiement anticipés. Vous diminuez aussi votre niveau de dette auprès de l’institution. Deuxièmement, vous devez sillonner plusieurs caisses d’épargne pour voir celles qui accordent un meilleur taux de revenus. Vous pouvez demander l’aide d’un courtier immobilier qui vous aidera gratuitement à faire le sondage.

Il vous donnera des stratégies pour revoir à la baisse votre taux de prêt immobilier. Troisièmement, ne demandez pas un crédit d’une très longue durée. Vous perdrez beaucoup sans rembourser le minimum. Vous devez aussi éviter les reports des échéances que proposent les établissements. Au fait, plus les années de remboursements s’allongent, plus la somme à payer s’élève pour vous.

Quatrièmement, ne pas dépasser son taux d’endettement qui est évalué à 33 %. De même, n’apposez pas votre signature sans une étude profonde sur les clauses du traité de votre assurance emprunt immobilier. Pour éviter les pertes inutiles, servez-vous d’un évaluateur d’assurance débiteur.